Skip directly to content

Les poissons d’eau douce de Corse

"D'après Alain Gauthier et Patrick Berrebi"

La faune des poissons d’eau douce de Corse est actuellement composée de 32 espèces dont 12 sont autochtones (la truite de rivière – méditerranéenne et corse, la blennie, l’anguille, l’épinoche, l’alose feinte, l’athérine…) et 20 introduites (le chevaine, le gardon…).

Dans ce peuplement, on peut distinguer les espèces vivant exclusivement en eau douce (holobiotique ou dulçaquicoles) comme la truite, et celles vivant à la fois dans les eaux douces et les eaux salées (amphibiotiques) comme le mulet, l’alose…

Espèces autochtones

  • Dulçaquicoles : la truite corse et la méditerranéenne, la blennie fluviale et l’épinoche.
  • Amphibiotiques thalassotoques (qui vivent en eau douce et vont se reproduire en mer) : l’anguille.
  • Amphibiotiques potamotoques (qui vivent en mer et viennent se reproduire en eau douce) : l’alose feinte, l’athérine (ou joêl), le mulet (à grosses lèvres, cabot, doré, porc), et le loup (ou bar).
  • D’eau saumâtre : l’aphanius de Corse.

Espèces introduites

  • Dulçaquicoles : l’esturgeon commun, le gambusie, le carassin (ou cyprin), le poisson rouge, la carpe commune, le chevaine, le gardon, le goujon, le rotengle, la tanche, le vairon, le silure glane, le poisson-chat, le brochet, la truite atlantique (ou de pisciculture) et l’arc-en-ciel, l’omble de fontaine (ou saumon de fontaine), la perche, la grémille et le sandre.

Il existe aujourd’hui dans les cours d’eau insulaires quatre taxons de truites correspondant à deux espèces :

  • la truite commune ou fario (Salmo trutta) présente dans toute l’Europe et représentée dans l’île par trois formes (atlantique, méditerranéenne et « corse ») ;
  • la truite arc-en-ciel, d’origine nord-américaine.

Parmis ces 4 taxons, deux sont présents naturellement dans l’île (corse et méditerranéen) et deux ont été introduits par l’homme (atlantique et arc-en-ciel).