Skip directly to content

Biologie de l'espèce

Truite Calderamolla:

La truite de rivière présente un corps compressé latéralement, élancé et fusiforme. La tête, assez grosse,porte deux yeux moyens. La bouche largement fendue est dotée de deux mâchoires puissantes possédant chacune une rangée de dents pointues. Généralement, la mâchoire supérieure dépasse la mâchoire inférieure. La peau, recouverte de minuscules écailles est enduite d’un mucus protecteur. Le corps se termine par une nageoire caudale au bord externe concave, bien développée.

Au cours des études du LIFE, on a pu constater que le phénotype (= la couleur ou la robe) des truites pures macrostigma varie d’un bassin versant à un autre, voire d’une rivière à une autre (voir galerie : "Les différentes robes"). Cela s’explique par le fait que le phénotype est lié au biotope et que ces populations sont isolées les unes des autres depuis des milliers d’années. Ainsi, chacune de ces populations isolées a développé une robe particulière liée à son environnement.

Description de la truite (Calderamolla):